Skip to content

Mon Chien Tousse Et Essaye De Cracher Mucus

Bonjour et bienvenu à tout les amis des animaux.

La question suivante ” Mon chien tousse, que faire?” je la reçois au moins une fois par jour.

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de publier un article complet que je vais le consacrer à ce problème: Pourquoi un chien tousse et quelles sont les causes possibles et enfin comment y remédier.

Alors pourquoi un chien tousse ?

La toux est un réflexe tout à fait naturel et ce n’est pas un problème en lui même.

Le chien tousse pour évacuer son arbre respiratoire des éventuels obstacles et  intrus qui peuvent gêner le passage de l’air vers les poumons et dans le sens contraire.

Il y’a aussi deux différentes formes de toux : il y’a la toux humide et la toux sèche.

La toux sèche est très sonore et c’est généralement le signe d’un problème dans la partie supérieur de l’arbre respiratoire : Larynx, trachée…
Une toux sèche prouve aussi que la maladie n’est pas accompagnée d‘excrétions inflammatoires.

Par contre dans le cas de la toux humide, il y’a des excrétions des produits issues des réactions inflammatoires de l’appareil respiratoire.

Comme les humains, les chiens toussent également.  Chez les chiens, la toux peut être le signe de différents problèmes dont les humains ne doivent pas sous-estimer. Dès fois, un objet est coincé dans sa gorge et le chien n’arrête pas de tousser à la longueur de la journée.

Il est nécessaire que cet objet soit évacué pour faire arrêter la toux de chien. En cas de difficulté, vous devez prendre un rendez-vous chez un vétérinaire. Vous pouvez aussi distinguer plusieurs sortes de toux chez les chiens.

Au cas où il y a une infection respiratoire, une pneumonie et des maladies cardiaques, le chien tousse beaucoup.

Pourquoi mon chien tousse?

Nombreuses sont les sources de toux chez les chiens. Une fois que vous avez décidé d’adopter un chien chez vous, vous devez connaître les problèmes de santé que les chiens peuvent avoir au cours de leur courte vie pour optimiser leur confort et leur bien-être.

Par la suite, il vous offre une vie pleine de bonheur. La bonne santé du chien se répercutera sur la vie de vos enfants. Vous devez savoir les raisons qui poussent votre chien à tousser. Pour plus de détail et pour de multiples informations à ce sujet, lisez ce guide.

 

Premièrement, mon chien tousse lorsqu’il existe un corps étranger dans sa gorge. La toux peut-être soudainement violente et elle s’accompagne souvent d’un léchage des lèvres ou d’une tentative de vomissement. Pour faire évacuer l’objet dans sa gorge, le chien cherche à avaler un gazon dans le jardin.

Par la suite, il essaye de tousser plus fort pour faire sortir l’objet. Pour éviter l’étouffement et au cas où le chien n’arrive pas à faire évacuer le corps étranger, vous devez l’emmener le plus vite possible chez un vétérinaire proche de votre maison.

Deuxièmement, il vous arrive à votre chien d’avoir un éternuement inversé. Ce genre de toux est causé par un spasme de la gorge. Cette toux peut être déclenchée par une simple excitation, d’un exercice physique renforcé, d’un collier trop serré, du pollen ou même d’un brusque changement de température.

Elle attaque notamment les chiens de petite race et les races brachycéphales (à face plate).La plupart des cas d’éternuements inversés ne nécessitent pas de traitement. Toutefois, vous devez bien distinguer les effets extérieurs déclencheurs de ce phénomène.

Troisièmement, mon chien tousse, car il est atteint de « la toux du chenil ». Il s’agit d’une toux persistante soudaine chez un chien qui est en bonne santé. La « toux de chenil » est due par une infection virale ou bactérienne.

la toux du chenilpeut être causée par une variété de virus et de bactéries, isolés ou associés. Affectant parfois des chiens isolés, elle est le plus fréquemment observée en élevage” Dr D.R. Lane, Guide des auxiliaires spécialisées vétérinaires, Maisons-Alfort, Point Vétérinaire, 

Ces infections ont tendance à produire une toux profonde et sèche, à éternuer, à renifler, à bâillonner et, dans certains cas, à vomir. Après un exercice violent ou après une forte excitation, le chien peut avoir même une crise.

Les chiens qui sont en contact avec les autres chiens atteints de cette maladie peuvent être contractés et les symptômes apparaissent habituellement de 2 à 14 jours après l’exposition. Toutefois, la crise de la toux de chenil est parfois bénigne.

Elle peut disparaitre sans recourir l’aide d’un vétérinaire. Le chien peut se soigner naturellement. Mais si la toux s’empire et il ne se soigne pas, vous devez prendre un rendez-vous chez un vétérinaire.

Il existe également d’autres causes pour provoquer latoux chez les chiens. Il s’agit de la pneumonie ou d’un problème cardiaque. Pour la pneumonie, il s’agit d’une toux humide qui est caractérisée par une

accumulation de liquide ou de mucus dans les poumons. En cas d’amplification de la toux, votre chien peut perdre l’appétit, peut perdre le poids. Il peut avoir une difficulté de respirer et la fièvre peut survenir. Lors d’un cas de pneumonie bactérienne, le chien doit consommer des médicaments antimicrobiens.

Il doit être au repos et il doit être bien soutenu par son maître lors de son traitement. Pour une pneumonie fongique, le vétérinaire effectue une analyse renforcée pour connaître le type de champignon qui a causé l’infection.
Le chien peut être également un terrain d’une pneumonie par aspiration. Dans ce cas de figure, les poumons sont enflammés et infectés. Ce type de pneumonie chez le chien est dangereux. Elle mettra la vie de votre canine en danger.  Il est important de l’amener immédiatement chez votre vétérinaire ou dans une clinique vétérinaire d’urgence.

Enfin et non le moindre, la toux chez les chiens peut être causée par une maladie cardiaque. Elle s’accompagne d’une coloration bleutée de la langue, d’une perte d’appétit, de la fatigue, de la faiblesse, d’un rythme cardiaque trop rapide ou trop lent et une difficulté à respirer.

Cette maladie peut être diagnostiqué lorsque votre chien se repose, se couche ou durant la nuit. Une visite chez le vétérinaire s’impose pour le traitement de la toux due aux problèmes cardiaques chez le chien.

Dernièrement, j’ai rédigé un autre article sur : 6 symptômes fatals chez les animaux qu’il faut les prendre au sérieux.

De plus, votre chien peut tousser beaucoup lorsqu’il est atteint d’une bronchite chronique, de la maladie cardiaque et certains types de cancer.

Vous devez également faire un contrôle chez un vétérinaire au cas où une affection au niveau des voies respiratoires supérieures comme les pharyngites, les laryngites et les trachéites ou des affections des voies respiratoires profondes qui touchent notamment les branches, les bronchioles et les poumons persistent.

La toux chez les chiens peut être renforcée par diverses pathologies comme le collapsus trachéal, la bronchite chronique et la dirofilariose. Si la toux de votre chien persiste et elle ne se soigne pas naturellement, vous devez l’emmener chez votre vétérinaire pour une étude approfondie.

Les traitements de la toux chez les chiens

Il est vrai que les causes de la toux chez les chiens restent variables. Ainsi, lors de votre visite chez le médecin, le traitement dépendra des sources de la toux chez le chien. Lors d’un collapsus trachéal, il est important de faire suivre un régime strict pour faire maigrir les chiens obèses.

Par la suite, le vétérinaire traite les insuffisances cardiaques de votre chien. Vous devez changer les colliers. Optez pour la pose des harnais. Le vétérinaire effectue également un traitement des infections respiratoires. Lors de la bronchite chronique, vous ne devez pas mettre une pression sur le cou du chien pour faciliter sa respiration.

Pour la dirofilariose des chiens, le vétérinaire utilise le traitement prophylactique. Il recommande la consommation de comprimés qui protègent votre compagnon pendant un mois. Vous devez également éviter les sorties crépusculaires en zone contaminée, les marais et les zones humides.

En général, la toux du chien se soigne facilement en suivant à la lettre les consignes du vétérinaire. Ce dernier traite cette maladie courante avec des antibiotiques, qui sont efficaces contre les bactéries. Ils peuvent soigner également les infections pulmonaires.

Pour un soulagement partiel ou total des symptômes de la toux et pour aider le chien à se sentir plus à l’aise, certains propriétaires administrent des médicaments comme Robitussin (dextrométhorphane). Il ne doit pas être utilisé en cas de toux humide. Certains vétérinaires recommandent un médicament contre la toux pour chiens. Mais d’autres prétendent que les antitussifs affaiblissent davantage le système immunitaire et ne devraient être administrés aux chiens que dans des circonstances difficiles.

En somme, le traitement de la toux chez le chien dépendra de la cause. Elle peut être soignée à partir de l’administration d’antiparasitaires, d’antibiotiques, de médicament antitussif ou bronchodilatateur. Le chien peut également suivre un traitement avec de médicaments pour lutter contre l’insuffisance cardiaque et pour soigner sa toux. Seul le vétérinaire qui saura identifier l’origine de la toux ainsi que son traitement.

Mon chien tousse, les causes possibles de la toux chez les chiens :

Pour résumer, il y’a deux types de causes de la toux chez le chien en relation avec la localisation des problèmes au niveau de l’arbre respiratoire.

Affections des voies respiratoires supérieures

Dans cette catégorie on peut citer par exemple les pharyngites, les laryngites et les trachéites.
Ces affections sont généralement bénignes, mais nécessite une intervention urgente et efficace pour éviter des complications plus sévères.

Affections des voies respiratoires profondes

Dans ce cas, le chien tousse de façon plus fréquente et plus discrète.

Les organes les plus touchés sont les branches et les bronchioles et les poumons ( Broncho-pneumonie)
Les causes de ces affections sont généralement une aspiration des agents pathogènes ou des fausses déglutitions ou une inhalation des gaz irritants.

Collapsus Trachéal
Il s’agit d’une pathologie se caractérisant par un affaiblissement dorsiventral des anneaux trachéaux en raison d’une laxité anormale de la membrane trachéale dorsale rencontré généralement chez le chien. Il peut se localiser soit en région cervicale soit en région thoracique.

L’origine est souvent plurifactorielle : cartilage trachéal anormal, petite race, obésité, infection respiratoire, cardiomégalie, traumatisme cervical, inhalation de particules irritantes.

Symptômes du collapsus trachéal : -Toute chronique rauque parfois accompagnée de vomissement exacerbé par un état d’excitation lorsque le chien tire sur le collier par exemple.

-Flaccidité trachéale.
-Sifflement respiratoire
Lors de collapsus : Dyspnée, Cyanose (muqueuses bleus), battement cardiaque élevé.

Diagnostic : il faut faire une radio cervicale et thoracique et bien voir la conformation de la trachée, normalement le collapsus est bien visible sur un cliché de radio.

Traitement du collapsus trachéal :
Je ne vais pas détailler le traitement médical parce que c’est la tache de votre vétérinaire après avoir mis un diagnostic correct.

Par contre, je vais me permettre de vous donner quelques conseils que vous pouvez, suivre une fois le collapsus trachéal est confirmé : -Faire maigrir les chiens obèses.
-Traiter les insuffisances cardiaques.

– Évitez les colliers et préférez les harnais.
-Traiter les infections respiratoires.

Bronchite chronique

Il s’agit d’une affection pulmonaire se caractérisant par une toux durant depuis plus de 2 mois consécutifs sans qu’aucune cause n’ait pu être déterminée.

Les principales modifications histologiques sont une inflammation de la muqueuse bronchique, un œdème épithélial et un épaississement de la paroi bronchique.

Il existe des prédispositions raciales surtout chez les petites races.

Les symptômes de la bronchite pulmonaire : -toux sèche, quintette, rauque, rarement productif et facilement déclenchable à la palpation trachéal.

-Intolérance à l »effort et fatigue rapide lors des promenades, si vous remarquez que votre chien se fatigue très rapidement ou commence à tousser juste après avoir couru pour une petite distance, il ‘y a une forte chance qu’il ait une bronchite pulmonaire chronique.

– Souvent l’état du chien et bon si la bronchite est chronique. Donc, méfiez-vous.

Si votre chien est obèse, il faut suivre un régime alimentaire sérieux et surtout ne plus lui mettre des colliers et préférer des harnais parce qu’ils ne mettent pas de pression sur la région ou se trouve la trachée.

Dirofilariose:

La Dirofilariose est une maladie parasitaire du système cardiovasculaire, ça veut dire qu’elle touche les vaisseaux et le coeur. Cette maladie est causée par un parasite appelé dirofilaria immitis.

Pour plus de détails sur cette maladie, lisez mon article sur la dirofilariose chez le chien.

Si vous n’avez pas trouvé la réponse à ce que vous cherchez dans cet article, merci de poser votre question dans la rubrique “Questions-Réponse” ou contactez moi par ici, Je répondrai très rapidement.

Une remarque importante :
Quand un chien tousse, il faut penser aussi à des problèmes cardiaques qui peuvent également se manifesté par la toux comme le cas de la dirofilariose.

ATTENTION : un chien qui essaye de vomir sans y parvenir doit être présenté sans délai dans un service d’urgence. Il peut s’agir d’un syndrome dilatation-torsion d’estomac qui est une urgence majeure.

Déterminer les circonstances d’apparition :

Il est utile de pouvoir préciser la fréquence, l’importance, l’ancienneté, … mais aussi si les vomissements surviennent dans des conditions particulières (changement de nourriture, fugue, ingestion de détritus, d’un corps étranger, de produits ménagers, de médicaments, de produits phytosanitaires (jardinage, …), etc.

En cas d’ingestion de produits toxiques ou de médicaments, il faut amener les produits en cause à la consultation d’urgence.

Il faudra aussi pouvoir signaler les antécédents médicaux éventuels, les traitements en cours, …

Rechercher d’éventuels signes cliniques associés :

Il est utile de prendre la température du chien. Elle ne doit pas dépasser 39°C. Vérifier si des diarrhées sont associées aux vomissements, s’il y a des troubles neurologiques (vertiges, convulsions, troubles de la conscience …), s’il y a une augmentation de la soif, des chaleurs récentes chez la chienne, des troubles urinaires, …

Une douleur abdominale, un gonflement de l’abdomen, la déshydratation, … sont également des signes qui justifient de présenter le chien à un vétérinaire.

Les gestes à faire

Sur un chien ayant une conscience altérée, veiller que l’animal ne fasse pas de « fausse route » (passage du contenu digestif vers les voies respiratoires). L’éloigner des matières digestives rejetées, lui dégager la bouche et les voies respiratoires en faisant très attention de ne pas se faire mordre.

Ne pas museler un chien qui vomit, il risquerait de s’étouffer.

Si le chien qui vomit est adulte, en bonne santé, sans autre symptôme associé et non déshydraté, une diète de 12 à 24 heures est à mettre en place. L’abreuvement ne sera repris que par petites quantités.

Mais attention, dans certaines circonstances, une diète prolongée peut être néfaste. Il faut par ailleurs surveiller l’état général de l’animal sur les 24-48 heures suivantes. Si de nouveaux vomissements surviennent ou si l’état général se dégrade, une consultation d’urgence s’impose alors.

 


Chez le chien, la « position du prieur » traduit généralement une douleur abdominale. Elle peut être associée à des vomissements.
 

Radiographie de l’abdomen (ventre) d’un chien ayant avalé un noyau de pêche et présentant des vomissements. Il y a ici occlusion digestive.

 

GRAVITÉ :

Urgence vétérinaire vraie ou relative selon l’importance, la nature, l’état général du chien, son âge, la cause supposée, …

La plupart du temps, l’épisode de vomissement est bref et s’arrête de lui-même sans nécessiter d’intervention médicale.

Si les vomissements persistent, s’ils sont abondants ou associés à un abattement, de la fièvre, la présence de sang, … il est nécessaire de porter un diagnostic précis et donc de mettre en place à la fois une réanimation médicale adaptée (perfusions intraveineuses pour réhydrater le chien) et des examens complémentaires afin de déterminer la cause primitive. Il en est de même si les vomissements surviennent chez un chiot ou un chien âgé.

 

PRINCIPALES CAUSES POSSIBLES :

Le vomissement est un symptôme peu spécifique et commun à de très nombreuses maladies ou situations : maladies infectieuses, intoxications alimentaires, maladies métaboliques (diabète sucré, insuffisance rénale, insuffisance surrénalienne, …), ingestion de produits toxiques, effets secondaires de nombreux médicaments, occlusions digestives, certains cancers (en particulier digestifs), maladies neurologiques, …

 

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER : VÉTÉRINAIRE TRAITANT, VÉTÉRINAIRE A DOMICILE, CENTRE D'URGENCE VÉTÉRINAIRE, ... :

  • Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.
  • En son absence, pour ce type d’urgence, s’il s’agit d’un épisode isolé sans autre signe clinique une consultation est prudente. Si vous le souhaitez, l’appel à un service à domicile est envisageable. Mais si des examens complémentaires, des perfusions intraveineuses, … sont nécessaires, il vous faudra tout de même vous rendre dans un service d’urgence.
  • Dans les autres cas, le recours à un service d’urgence est conseillé, voire indispensable dans les situations les plus sérieuses (et notamment si le chien tente de vomir sans y parvenir). Une surveillance vétérinaire, des examens complémentaires (radiographies, analyses,…), des perfusions prolongées pour réhydrater l’animal,… sont souvent nécessaires.